So Easy moucher un bébé comme une pro

On sort doucement de la période hivernale, et en plus des guirlandes, sapins, crises de foie et millier de cadeaux cet hiver nous a également apporté son petit présent : les rhumes.

Bon jusque-là rien de grave, un peu d’argent qui rentre dans les poches de kleenex et humex, et puis c’est tout.
 
Mais ça se corse bien plus lorsque ça tombe sur ton bébé, cette petite feignasse incapable de souffler dans un mouchoir.

Tu fais alors la connaissance d’un tout nouvel instrument de torture: le mouche bébé ( petite musique de suspens qui va bien).

 

 

Déjà quand tu lis le mode d’emploi ça ragoute pas trop.

En gros c’est un aspirateur à morve dont le moteur serait ta bouche ( hummmmm !!!).

Tu seras sûrement tentée d’opter plutôt pour un mouche bébé électrique (aspirateur dont le moteur est un vrai moteur) ou un mouche bébé de type seringue.
Mais pas de pot gilo : même si ces appareils sont efficaces sur un mouchage quotidien, ils n’ont pas la force pour évacuer les litres de morves de ton marmot enrhubée contrairement à ta bouche.

Certains modèles d’aspiramorve se vanteront de te dispenser de mettre un petit coton (aussi appelé tampon morvesque ) grâce à une innovation technologique de ouf.

Mais ne les croient pas !!!

Ils te mentent, j’ai testé pour toi !! (Quel dévouement n’est-ce pas ?).

Je te plante le décor:

Un matin alors que je me réveillais grâce a la douce voix stridente d’Hulkette dans le Babyphone de l’enfer, je me rendis compte que ma toute petite était enrhubée.

Ni une, ni deux je la place en position, lui plante l’aspiramorve dans le naseau et aspire aussi fort que je peux quand soudain un léger goût de mer vint me chatouiller le palais.

Là j’ai sû faire preuve de sans froid et je n’ai donc pas vomi sur ma toute petite, par contre j’ai tout recraché a 10 cm d’elle bref !

Ensuite tu commences a vouloir l’utiliser sur ton enfant et ça se corse :

Ton enfant a, à peu près, autant d’attirance pour l’aspiramorve que toi.
Donc dès que tu vas lui enfoncer le machin dans la narine il va :
  • s’égosiller comme un putois qu’on égorge.
  • se débattre de toutes ses forces.
  • verser des larmes de crocodiles pour t’apitoyer.
Et c’est là que ma solution MIRACLE intervient.
 
Car un bébé qui se débat c’est aussi un bébé que tu risques de blesser.
 
Non pas en l’assommant pour qu’il se tienne tranquille, mais tout bêtement en lui griffant la narine par exemple avec la pipette de sérum phy (ouais je sais rien de transcendant on a vue pire niveau blessure de guerre )

Un jour alors que je maintenais Hulkette grâce a une clé de bras j’ai eu une idée (et ça m’a même pas fait mal) : « Bowdel mais c’est bien sûre et si j’utilisais cette fucking couverture d’emmaillotage comme camisole afin de l’empêcher de se débattre ? ».

Je te rassure si tu n’as pas investis dans la « merveilleuse » couverture en question (qui d’ailleurs n’auras jamais servi a emmailloter le susnommé bébé puisque celui ci hurle comme un goret lorsqu’il est dedans) tu peux aussi le faire avec une serviette de bain.

On pourrais appeler cette technique le Baby Nem, comme je suis trop sympas je te met une photo:

 

 
 Et voilà en serrant bien, bébé ne peux plus s’échapper et tu peux le soigner correctement.

D’ailleurs ça marche aussi pour les soins des yeux en cas de conjonctivites par exemple (testé et approuvé par une maman de twins, hein Sophie ?)

Ne me remercie pas !!

#callmedocteur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *